Rechercher
  • carzoetlieutier

Pourquoi sont-ils aussi méchants ?

Mis à jour : 15 oct. 2018


Affronter le monde des montres sans bagages solides, c’est un peu comme dire la vérité à ton patron - mais oui, allez-y sans crainte Jean Paul Dujardin, votre avis est capital dans mes prises de décision -, tu finis conspué, honni, et mis au ban de la société…. Sur toi, ton orgueil et ton amour-propre, c’est attirer les foudres des dépositaires des textes sacrés, ceux-là même qui s’enflamment à coup de punchlines et rectifications détaillées - un post sur la technique de polissage d’un verre plexi pouvant à lui seul rassembler 345 messages de 26 lignes chacun.


Mais Oh pourquoi, oui, pourquoi donc ce déchaînement cataclysmique lorsque le sujet des garde-temps est abordé ? Voici, à visage numérique couvert, une investigation poussée dans les bas-fonds des forums de montres où se côtoient vrais exaltés du cadran, bizutés frileux mais qui en redemandent et détenteurs du savoir tout-puissant pour enfin percer ce mystère : pourquoi sont-ils aussi méchants ? Et pour rassurer ceux qui craignent pour ma vie digitale, sachez que j’ai beaucoup ri et beaucoup beaucoup beaucoup appris grâce à ces forcenés du clavier, du coup, je les en remercie.


Parce qu’avec les montres, il faut être précis


Quand tu prends la parole - par écrit, afin de partager ton éminent avis, tu te dois d’être précis. Il s’agit de montres, bordel ! Le mécanisme horloger, c’est pas du à la louche Jean Paul, le à peu près l’insupporte et l’approximation l’irrite au plus au point. Donc, quand tu te rends sur un forum, tu potasses et tu te renseignes afin d’utiliser les termes appropriés, t’enrichis ton vocabulaire et choisis les termes consacrés, et tu ne te mêles pas de ce que tu ne connais pas. Il y a alors une petite chance que tu ne sois pas, sur le champ, exécuté.


Parce qu’on ne badine pas avec le temps


Je te respecte assez pour te faire l’impasse sur l’adage préféré de mon collègue en pull mohair, le temps c’est de l’argent et pourtant. Et pourtant, si tu réfléchis deux secondes, c’est bien le cas. Car pendant que tu es occupé à expliquer pour la 123 ème fois, que non, définitivement nein Jean Paul Dujardin, ce n’est pas possible de comparer un diamètre de 45 et un de 36 - sinon, pourquoi ne pas se lancer dans un débat follement passionnant sur qui est la forte : la couleur verte ou la rouge ?- , c’est quand même quelques longues et précieuses heures qui s’envolent et avec elles, tout l’argent que tu aurais pu te faire durant ce temps là. Du coup, on comprend mieux la pointe d’agressivité des réponses, d’autant plus que ce brave Jean Paul n’y met vraiment pas du sien.


Parce que la passion rend aveugle


Au même titre que chaque parent a l’intime conviction d’avoir enfanté le génie du millénaire - coupable votre Honneur, tu t’ accroches à ta montre avec une superbe mauvaise fois - c’est la plus belle, la mieux aboutie niveau technique, blablabla - car d’une part, elle a quand même coûté les vacances familiales à Maurice - Quoi, chérie, c’est pas bien la Nièvre ? - et que tu as décidé que c’était elle et pas une autre. Alors forcément, cet amour inconditionnel rend difficile la prise recul quant aux possibles critiques - tous des jaloux - ou la mise avant d’une autre qu’elle - ou des ignorants.


Parce que qui aime bien châtie bien


C’est quand même une sacrée preuve d’amour envers l’Humanité. Malgré l’insondable gouffre de son ignorance, malgré son ostensible mauvais goût, tu continues à y croire et à prendre le temps de batailler, de rétorquer, d’expliquer pour partager ton opinion et espérer qu’un de ces jours, le monde se rallie à ton jugement - ou, à minima, le comprenne. Matins après matins, mardis après lundis, tu poursuis tes rêves et t’attelles à la tâche fastidieuse et parfois ingrate de répondre aux contributeurs de forums, parce qu’au fond, mais vraiment tout au fond, on sait tous pertinemment que tu les aimes bien.


Bon, tu l’auras compris, ces forums, c’est ta cour de récré retrouvée, l’endroit où t’arrives, fier et impatient, avec ta dernière trouvaille en poche, le lieu où t’es prêt à en découdre pour sauver ton honneur, c’est là que tu retrouves tes potes - ou tes meilleurs ennemis - avec qui tu partages coups de cœur et coups de gueule donc en définitive, t’en vois, toi, une raison de ne pas y aller ?


Madame 21 Grammes


852 vues

Dossier de presse FR

Press release US

Suivez-nous

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
  • Grey Vimeo Icon

Boutique Carzo et Lieutier - 12, rue Droite 06 300 Nice - contact@carzoetlieutier.com

SAS CARZO ET LIEUTIER - SIRET 838 336 543 00015 - Copyright © 2020 Carzo et Lieutier - All rights reserved